Actualités

Les gelées printanières

Actuellement, dans le Chablisiens, nous sommes dans notre première période de gelée plutôt précoce. C'est une période difficile pour tous les vignerons, nous entrons donc dans une lutte contre ces gelées. Après une semaine où la météo fut très clémente, les bourgeons avaient pointé le bout de leur nez. La gelée nocturne est très forte (de -4° à -7° par endroits), le millésime 2021 s'annonce d'ors et déjà en quantité limitée.

  • Les gelées printanières interviennent lorsque la vigne à repris son activité. Les symptômes sont variables et dépendent du stade végétatif. Lors du débourrement, les bourgeons et les rameaux mesurant quelques cm brunissent et se dessèchent. Si la gelée est intense, il peut y avoir destruction totale de la végétation qui brunit après le dégel et prend un aspect de salade cuite, avant de se dessécher. Les inflorescences brunissent et se dessèchent également. Si la gelée est faible, seuls les feuilleshautesetl'apex sont affectés.


  • Rappelons que 2 types de gelées printanières sont connues :


  • les gelées blanches qui se caractérisent par la formation d'une fine "pellicule" de cristaux de glace. Elle se manifeste lors d'un temps froid et clair avec des températures nocturnes comprises entre -3°C à -5°C. Ces gelées concernent surtout les bas de coteaux et les zones humides. L'intensité des dégâts varie de quelques pousses atteintes à l'ensemble de la jeune végétation ;


  • les gelées noires se manifestent lors d'une arrivée massive d'air froid polaire, pendant la nuit les températures sont très basses de -5°C à -10°C. Ces dernières peuvent détruire totalement les jeunes pousses et causer des pertes de récolte importantes.



Source : https://www.24heures.ch/monde/recette-miracle-gel-vigne/story/30282984